title image
 
AccueilÀ ProposLiensContact
English  
Calendrier Nouvelles Bulletins Histoire Musique

Église Unie Plymouth-Trinity

380 Dufferin
Sherbrooke, QC, Canada
J1H 4M7

le rév. Samuel V. Dansokho

Bienvenue

Notre culte en anglais se tient le dimanche à 10 h 30 dans le sanctuaire.

Tout le monde est le bienvenu!

Plymouth-Trinity United Church at sunrise

Photo: Marie France Boisvert

L'EGLISE UNIE DU CANADA

The United Church of Canada is committed to protecting the privacy of personal information.  Personal information is collected, used, maintained and disclosed in compliance with the United Church of Canada Privacy Policy and all applicable federal and provincial privacy legislation including, but not limited to, the Personal Information Protection and Electronic Documents Act (S.C. 2000, c. 5).

 

Dimanche prochain

28 avril 2019

2e dimanche de Paques

Culte:
10 h 30 (anglais)

Chef de culte: Shanna Bernier

Nouvelles & évènements

Déclaration sur le projet de loi 21

Déclaration de La Table des ministères en français de l’Église Unie du Canada sur le projet de loi 21:

L’Église Unie du Canada, depuis sa naissance en 1925, a cherché à évoluer dans une perspective inclusive. Nous sommes conscients que notre société québécoise a vécu une période de son histoire où elle a voulu se détacher d’un contrôle religieux soutenu. Au cours des années soixante, la Révolution tranquille a capté l’importance de la laïcité de l’État, du gouvernement, des services publics et des institutions qui servent la société civile. La séparation de l’État et de la religion – quelle qu’elle soit – est essentielle pour nous tous et nous l’appuyons sans réserve. Après plus de 50 ans au sein de notre société manifestement séculière, nous nous demandons pourquoi le gouvernement semble craindre l’expression religieuse personnelle des individus qui représentent l’État.

Pourquoi une personne qui reçoit des services des institutions publiques considérerait-elle que le port d’un symbole religieux par un employé signifie que l’État prône cette religion ou que cette personne ne peut pas accomplir son travail de façon professionnelle? Nous ne croyons pas que la population québécoise se laisse tout à coup convaincre de devenir religieuse après avoir vu quelqu’un porter un symbole religieux. Nous avons confiance que les Québécois et les Québécoises puissent prendre leurs propres décisions en ce qui a trait à leurs croyances personnelles. Dans le monde d’aujourd’hui, et qui plus est dans une culture démocratique et ouverte, les sources d’inspiration ou d’influence sont et demeureront multiples. Et c’est justement ce que nous croyons important de préserver et de nourrir.

L’exclusion prend plusieurs formes, et nous croyons que les limites imposées au port de symboles religieux pour certains employés des institutions publiques sèment une division au lieu d’harmoniser le tissu social. Certains symboles religieux sont enracinés dans la foi d’une personne et ne peuvent pas simplement être abandonnés pendant 8 heures par jour. Qui laisse ses valeurs et ses principes à la porte de son lieu de travail chaque matin? Comme personnes croyantes, nous ne le faisons pas; nous ne demandons pas aux autres de le faire non plus. L’essentiel, c’est que tous nous nous acquittions de nos responsabilités avec respect et équité.

Plutôt que de les exclure de leur profession pour le port d’un symbole religieux, nous devons considérer les employés de l’État sur la base de leurs capacités de bien faire leur travail. Qui sait, d’ailleurs, si la personne ne trouve pas dans ses croyances une motivation profonde qui l’amène à se dévouer dans le respect d’autrui? Nos barrières défensives nous privent de cette humanité.

Ce processus d’enrichissement mutuel par la valorisation de la diversité, vers lequel nous pouvons tendre collectivement, nous le vivons au sein même de l’Église Unie. Les nuances que nous tenons à exprimer par rapport au projet de loi 21 sont un reflet de ces discussions qui ont lieu en continu parmi nos membres et au sein de nos instances.

L’Église Unie a des racines francophones au Québec qui remontent à 1860, avec la plus ancienne église franco-protestante québécoise à Belle-Rivière. C’est à ce titre que nous invitons le gouvernement du Québec à célébrer la diversité québécoise dans la culture publique commune francophone. Nous demandons à notre gouvernement de faire confiance à la population québécoise : nous saurons reconnaître la différence entre une personne qui vit sa foi et la laïcité de l’État. Les leçons de la Révolution tranquille ont fait évoluer le Québec, qui est devenu une société progressiste, ouverte au monde. N’adoptons pas des mesures qui serviront à exclure et à appauvrir cette ouverture.

- Rosemary Lambie, Ministre exécutif, Conseil régional Nakonha:ka

Éric Hébert-Daly, Responsable des Ministères en français

Venez faire du camping!

Le camp Esprit Uni est un camp d'une semaine animé par des bénévoles destiné aux enfants et aux jeunes; c’est un ministère du Conseil régional Nakonha:ka.

Le camp Esprit Uni est à la recherche de campeurs et de jeunes de plus de 16 ans pour agir à titre de conseillère et de conseiller pour la durée du camp. Le thème de cet été est L’accueil radical.

Nous avons hâte de vous rencontrer!

Inscrivez-vous tout de suite pour réserver votre place! Les frais de ce séjour d’une semaine sont de 375 $; et il y a de l’aide financière disponible pour les personnes qui en auraient besoin.

Trouvez nous sur notre site web

Ou sur Facebook

Impliquez-vous!

L’Église Unie présente de nombreuses possibilités de soutenir son travail, que ce soit comme membre du personnel ou comme bénévole.

Pour accomplir sa mission, le Conseil Général a recours à différents comités et groupes de travail composés de membres de l’Église qui acceptent généreusement d’offrir leur temps, leur énergie et leurs idées. Sans l’apport indispensable de ces bénévoles, le Conseil général ne pourrait diriger et administrer l’Église.

Vous pouvez trouver les offres d'emploi et de benvolat ici. Revenez régulièrement!

Les enfants à P-T

Les enfants sont les bienvenus à Plymouth-Trinity! Nous avons un coin pour enfants dans le sanctuaire et des bénévoles. Certains dimanches, il y a aussi un programme de 30 minutes pendant la période de culte pour les enfants de tous les âges.

© Église Unie Plymouth-Trinity 2019